Les VFI (Vêtements de travail à flottabilité intégrée)

Le VFI (Vêtement de travail à Flottabilité Intégrée) est un équipement de protection individuelle (EPI) destiné à prévenir le risque de noyade en cas de chute à la mer.

L’actualité nous montre que le VFI sauve des vies, la question de son utilité ne se pose donc pas. Par ailleurs, porter un VFI est obligatoire depuis 2007 pour tous les marins professionnels lorsqu’ils sont exposés à un risque de chute à la mer. Cependant, reste la question du type et du modèle de VFI que l’on va choisir dans le cadre de son activité professionnelle. La réponse se situe tant au niveau réglementaire que technique. Bien maîtriser ces éléments est essentiel pour orienter son choix. C’est tout l’objet de ce dossier.

Lire la suite

Culture Prévention N°9

Les VFI

Télécharger – PDF

Au sommaire du Culture Prévention n°9, les VFI (Vêtements de travail à Flottabilité Intégrée) :

– le point sur la réglementation et les normes,
– les grandes familles de VFI,
– le détail des équipements constitutifs.

Programme « homme à la mer » – 2ème série d’exercices

Dans le cadre du programme « Homme à la mer », des essais de matériel ont été effectués le 22 octobre dernier à bord d’un chalutier de 16 mètres avec le concours du CEPS (Centre d’étude et de pratique de la survie).

Quelques photos illustrant les tests de la journée

Programme « Homme à la mer »

Lors d’une chute à la mer, la prise en compte d’une victime passée par-dessus bord se décompose en trois étapes : flotter, repérer, récupérer.

L’IMP a mis en place plusieurs programmes visant les deux premières étapes (vêtements de travail à flottabilité intégrée, dispositifs individuels de localisation) et s’attache, aujourd’hui, à identifier les matériels existants sur le marché facilitant la récupération de l’homme à la mer et adaptés aux différents navires de la pêche.

A partir d’un inventaire du matériel commercialisé, des tests vont être effectués à bord de trois types de navires en vue de proposer à l’ensemble des professionnels de la pêche les solutions (matériels et procédures) adaptées à chaque métier.

Des premiers essais de matériel ont été effectués en juillet 2012 à bord d’un fileyeur lorientais de 12 mètres.

Journée d’information sur les balises individuelles le 8 juin à Port Haliguen (56)

L’Institut maritime de prévention organise, en partenariat avec la Direction de la mer et du littoral et le comité départemental des pêches maritimes et des élevages marins du Morbihan, une journée d’information et de démonstration autour des balises individuelles.

Rendez-vous le vendredi 8 juin à partir de 9h00, salle de la société nautique de Quiberon à Port Haliguen.

 

POINT PRÉVENTION N°3 – Le choix du VFI appartient à ceux qui les fournissent et qui les portent

Un chalutier de moins de 12 mètres, armé par trois hommes, est en pêche sur des fonds de 20 à 30 mètres, où le risque de « croche » n’est pas nul. Le patron est à la conduite du navire, les deux matelots, une main sur la fune l’autre sur le volant des freins de treuil, prêts à réagir à la moindre tension excessive sur les câbles. Les deux matelots portent par dessus leurs vêtements un VFI de type gilet à gonflement automatique de 150N. La pluie se met à tomber. Les deux matelots quittent leur poste pour décapeler leur V.F.I, enfiler une vareuse (accrochée sur l’arrière de la timonerie fort exiguë) et remettre leur V.F.I par dessus.
C’est à ce moment que l’engin de pêche « croche » le fond, provoquant la rupture à bâbord d’un des éléments du train de pêche puis le retournement du navire en quelques secondes et la chute à la mer des hommes se trouvant sur le pont . Un des matelots n’ayant pas fini de remettre son V.F.I ne pourra être réanimé par les secours.

Lire la suite

Expérimentation « VFI à balise incorporée » – synthèse et guides utilisateurs.

Dans le cadre du «plan pour une pêche durable et responsable» mis en place en 2008 par le ministre en charge des pêches, ce dernier a confié à l’IMP un mission relative à la sécurité des marins à bord des navires de pêche. Le programme d’expérimentation de dispositifs individuels de localisation (DIL) au titre de la sécurité des marins pêcheurs avait pour objectif, après identification du matériel adapté et  intégration des DIL dans des Vêtements de travail à Flottabilité Intégrée (VFI), de procéder à des tests à grande échelle sur des flottilles volontaires. 140 navires de pêche ont participé à ce programme d’expérimentation  et près de 500 marins ont été équipés de « VFI à balise incorporée ».

LA BROCHURE DE SYNTHÈSE

Télécharger - pdf - 2,4 Mo

LES GUIDES UTILISATEURS DES MATÉRIELS RETENUS POUR L’EXPÉRIMENTATION

Télécharger (pdf - 1,4 Mo)

Télécharger (pdf - 3,4 Mo)

Equipement de navires paimpolais en dispositifs individuels de localisation

Dans le cadre du programme « VFI à balise intégré », l’IMP a équipé près de 120 navires de pêche et plus de 400 marins d’Etaples, d’Audierne et de Douarnenez auxquels s’ajoutent une vingtaine de navires et équipages dépendant du comité local du Nord Finistère. Les vedettes SNSM de Loguivy de la mer, Erquy et Saint-Quay Portrieux sont également équipés du dispositif Divansi de la société Seareka.