Récupération d’un homme à la mer – Tests de matériels

Tests de matériel de récupération d'homme à la mer

Tests de matériel de récupération d’homme à la mer

Dans le cadre de son travail de prévention des risques de noyade, l’IMP a décidé, après les VFI et les balises individuelles de localisation, de tester différents matériels de récupération de l’homme à la mer.

Des essais ont été effectués à bord d’un chalutier et d’un fileyeur lorientais avec la participation active des équipages.

Les images tournées à l’occasion de ces essais ont pour objectif de provoquer la discussion autour des moyens et procédures de récupération d’un homme à la mer en vue de produire un document d’information à destination des marins pêcheurs professionnels.

Accéder aux vidéos

Programme « homme à la mer » – 2ème série d’exercices

Dans le cadre du programme « Homme à la mer », des essais de matériel ont été effectués le 22 octobre dernier à bord d’un chalutier de 16 mètres avec le concours du CEPS (Centre d’étude et de pratique de la survie).

Quelques photos illustrant les tests de la journée

Programme « Homme à la mer »

Lors d’une chute à la mer, la prise en compte d’une victime passée par-dessus bord se décompose en trois étapes : flotter, repérer, récupérer.

L’IMP a mis en place plusieurs programmes visant les deux premières étapes (vêtements de travail à flottabilité intégrée, dispositifs individuels de localisation) et s’attache, aujourd’hui, à identifier les matériels existants sur le marché facilitant la récupération de l’homme à la mer et adaptés aux différents navires de la pêche.

A partir d’un inventaire du matériel commercialisé, des tests vont être effectués à bord de trois types de navires en vue de proposer à l’ensemble des professionnels de la pêche les solutions (matériels et procédures) adaptées à chaque métier.

Des premiers essais de matériel ont été effectués en juillet 2012 à bord d’un fileyeur lorientais de 12 mètres.