Programme « homme à la mer » – 2ème série d’exercices

Dans le cadre du programme « Homme à la mer », des essais de matériel ont été effectués le 22 octobre dernier à bord d’un chalutier de 16 mètres avec le concours du CEPS (Centre d’étude et de pratique de la survie).

Quelques photos illustrant les tests de la journée

Programme « Homme à la mer »

Lors d’une chute à la mer, la prise en compte d’une victime passée par-dessus bord se décompose en trois étapes : flotter, repérer, récupérer.

L’IMP a mis en place plusieurs programmes visant les deux premières étapes (vêtements de travail à flottabilité intégrée, dispositifs individuels de localisation) et s’attache, aujourd’hui, à identifier les matériels existants sur le marché facilitant la récupération de l’homme à la mer et adaptés aux différents navires de la pêche.

A partir d’un inventaire du matériel commercialisé, des tests vont être effectués à bord de trois types de navires en vue de proposer à l’ensemble des professionnels de la pêche les solutions (matériels et procédures) adaptées à chaque métier.

Des premiers essais de matériel ont été effectués en juillet 2012 à bord d’un fileyeur lorientais de 12 mètres.

POINT PRÉVENTION N°1 – Intoxication au gaz

De retour d’une campagne de pêche, les marins procèdent au nettoyage de l’usine avant de quitter le bord. Cette opération est fréquente et consiste à pulvériser un produit chimique en solution pour décaper et nettoyer toute la ligne de traitement des captures. La campagne a été longue et les marins ont hâte de rentrer à la maison. L’un d’eux décide d’associer deux produits chimiques pour accélérer le nettoyage. Malheureusement, les deux produits ne doivent pas être mélangés et une réaction chimique avec dégagement d’un gaz irritant se produit. Rapidement, le marin ressent de forts picotements aux yeux, sur la peau et dans les voies respiratoires. Il suffoque et perd connaissance… Le bruit de sa chute alerte les autres marins qui l’évacuent d’urgence hors de l’entrepont. Les secours, prévenus aussitôt, arrivent rapidement sur le quai et prennent en charge la victime. Diagnostic : brûlure des voies respiratoires. Lire la suite