Les VFI (Vêtement de travail à flottabilité intégrée) – Mise à jour

Télécharger – 1,2Mo

Nouveauté : consultez la section vidéo pour visionner des essais de VFI (Vêtement de travail à Flottabilité Intégré) réalisés par l’IMP.


1. INTRODUCTION

Lorsque la protection collective est insuffisante, le chef d’établissement doit mettre à disposition des travailleurs des équipements de protection individuelle (EPI). Ces équipements, choisis en concertation avec les salariés, doivent être adaptés aux conditions de travail et aux risques professionnels rencontrés. La réglementation précise les devoirs du chef d’entreprise en matière de choix, de port, de conformité, de maintien en état des EPI, ainsi que les informations qui doivent être données à leurs utilisateurs, tout comme les obligations de ces derniers concernant la préservation de la santé.

L’équipement des marins en Vêtement de travail à Flottabilité Intégrée (VFI) est donc de la responsabilité de l’employeur et son maintien en état est l’affaire de tous. Le choix du VFI doit être guidé par l’évaluation des risques professionnels effectuée à bord des navires et retranscrite dans le document unique de prévention.

L’employeur peut librement choisir, conformément aux dispositions de la circulaire de la Direction des Affaires Maritimes (DAM) du 12 octobre 2007 entre des aides à la flottabilité de niveau de performance 50 ou des vêtements autogonflants de niveau de performance 100, 150 ou 275 utilisés alors comme des équipements de protection individuelle.

Si les VFI choisis sont d’un type 50 ou 100, ils ne peuvent en aucun cas remplacer la drome de sauvetage réglementaire.

Dès lors que l’employeur dispose de cette dernière à bord, il a satisfait aux obligations relatives à la détresse et au sauvetage et il peut donc ne retenir que des VFI de niveau de performance 50.

En 2011, plus de 20 marins professionnels ont été sauvés, en France, grâce au port systématique d’un VFI en situation exposée au risque de chute à la mer. 

2. RÉGLEMENTATION ET NORMES

Le décret n° 2007-1227 du 21 août 2007 relatif à la prévention des risques professionnels maritimes et au bien-être des gens de mer en mer et dans les ports indique, dans son article 9 que : ‘‘Le port d’un équipement de protection individuelle destiné à prévenir les risques de noyade […] est obligatoire en cas d’exposition au risque de chute à la mer et notamment dans les circonstances suivantes :

  1. Lors des opérations de pêche ;
  2. En cas de travail de nuit, en l’absence de visibilité ou en cas de circonstances météorologiques défavorables ;
  3. Lors de trajets en annexes ou autres embarcations légères.

Le port de cet équipement de protection individuelle est également obligatoire en toute circonstance le justifiant, dont le capitaine est le seul juge, compte tenu du niveau de formation de l’intéressé.’’ Il prévoit par ailleurs, dans sont article 8 que : ‘‘Les conditions de mise à disposition, de maintenance, d’utilisation et de formation à l’utilisation des équipements de protection individuelle […] sont applicables aux équipements de protection individuelle […] fournis à bord des navires.

Le fait de contrevenir à l’une des dispositions des articles 8 et 9 du décret de 2007 est puni de la peine d’amende pour les contraventions de la 5ème classe (1500 €)‘‘.

Sur le plan normatif, ‘‘la norme NF EN ISO 12402 a été élaborée pour fournir des recommandations sur la conception et l’application des équipements individuels de flottabilité…’’

Cette norme distingue deux types deVFI :

  1. Les aides à la flottabilité : niveau de performance 50 ;
  2. Les gilets de sauvetage : ils garantissent une position de flottaison sur le dos (tête hors de l’eau) de l’utilisateur quelles que soient les conditions physiques (niveau de performance 100, 150 et 275).

3. VÉRIFICATION ET MAINTENANCE DES VFI

3.1. Pour tous les types de VFI

Avant toute utilisation, la notice d’utilisation doit être lue attentivement. La présence du marquage assure que le VFI est conforme aux exigences communautaires incombant au fabricant du produit. Ils doivent être vérifiés régulièrement par leurs utilisateurs afin de déceler les éventuels signes d’usure. Ils doivent être rangés dans un endroit sec et frais, à l’abri du soleil ou de la pluie.

3.2. Les VFI à flottabilité fixe

Ils ne nécessitent que peu d’entretien. L’enveloppe extérieure doit être nettoyée régulièrement. La présence de déchirures qui pourraient compromettre l’intégrité du dispositif doit être surveillée. Les matériaux assurant la flottaison (mousse) doivent être maintenus en bon état. Un rangement dans de mauvaises conditions peut engendrer une détérioration de la mousse assurant la flottaison.

3.3. Les VFI à flottabilité additionnelle

Il est indispensable de pratiquer des ‘‘auto-contrôles‘‘ entre deux visites annuelles prévues par le fabricant. Cet entretien comprend le contrôle périodique de l’étanchéité de la poche gonflable, du bon fonctionnement du dispositif de déclenchement et de l’intégrité de la bouteille. Il faut vérifier que la cartouche de gaz de CO2 est bien vissée et que l’indicateur du mécanisme de déclenchement affiche «vert». Le gilet ne doit pas être replié sans avoir été séché et réarmé.

4. VFI À FLOTTABILITÉ FIXE (*)

NF EN ISO 12402-5

  • Intégration de la flottabilité au vêtement de travail
  • Encombrement et poids réduits
  • Aucune maintenance particulière autre qu’un entretien régulier
  • Selon les modèles, présence d’une sous-cutale pour assurer le bon maintien du VFI sur une personne immergée

5. VFI À FLOTTABILITÉ ADDITIONNELLE

NF EN ISO 12402-2

NF EN ISO 12402-3

NF EN ISO 12402-4

 Les VFI normalisés NF EN ISO 12402-1 sont compatibles avec la réglementation SOLAS (Convention pour la sauvegarde de la vie humaine en mer).

Caractéristiques

  • Encombrement réduit
  • Maintenance et révision annuelle obligatoires

!ATTENTION!

  • Le VFI doit être correctement ajusté à l’aide de la ceinture ou des bretelles
  • Aucun vêtement ne doit être porté par dessus unVFI autogonflant à l’exception d’une vareuse adaptée qui s’ouvre au moment du gonflage du VFI

5.1. Équipements

5.2. Dispositif de gonflage

6. VIDÉOS

6.1. Tests de VFI en mer

6.2. Tests de VFI en piscine

6.3. Sauvé par son VFI – Récits de marins

Sauvé par son VFI – Récit d’un marin 1/2
Sauvé par son VFI – Récit d’un marin 2/2